Temoignage club echangiste brussel

ce qui me plaît, ou plutôt, ce qui nous plaît tout particulièrement dans cette façon de vivre notre sexualité, dans léchangisme, par exemple, qui est un jeu de séduction constant, cest cette complicité qui se forge entre nous lorsque je lui tiens la main. Je ne sais pas quel autre mot choisir. La musique battait son plein et nous nous dandinions sur le podium sous l'emprise de la voix d'Aretha Franklin qui chantait "Freedom" transformé en gospel hédoniste. Bien sûr, pour que la jalousie ou le sentiment de tromperie ne gêne aucun de nous deux, nous avons décidé de ne jamais entreprendre de relations sexuelles sans que l'autre ne soit présent. Je ne pus m'empêcher de songer à un distrayant concours de blessures de guerre lorsque Sandrine, Nathalie et son mari exhibèrent leurs tatouages, un papillon sur l'épaule pour l'un, un dragon à la cheville ou un petit serpent sur l'épaule pour l'autre.

0 réflexions sur “Temoignage club echangiste brussel

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *